Les deux principaux critères d’achat d’un switch Ethernet

Tech
switch Ethernet commutateur

Un switch Ethernet ou commutateur réseau connecte des appareils et leur permet d’échanger des données sur un réseau local. Si vous avez décidé d’opter pour un modèle en raison du nombre d’appareils à connecter à votre réseau informatique, vous devez en choisir un qui s’adaptera à vos besoins. Il existe certains critères comme le type et le nombre de ports, ainsi que le genre de switch que vous ne devez en aucun cas négliger lors de la recherche d’un bon commutateur Ethernet.

Le type de commutateur

switch Ethernet

Il existe deux principaux types de switchs Ethernet. Vous pouvez choisir entre un commutateur gérable (modifiable, administrable) ou non gérable. La différence essentielle réside dans la possibilité de configurer le fonctionnement d’un commutateur administrable pour personnaliser et optimiser le trafic réseau à des fins spécifiques.

Commutateur non modifiable

Un switch non géré est un petit boîtier réseau très simple. Il offre une fonctionnalité Plug-and-Play. C’est-à-dire qu’il servira juste à connecter des dispositifs entre eux. Il n’a besoin d’aucune mise à jour et d’aucune contribution de votre part pour faire son travail.

Avec un coût d’acquisition très abordable, le switch non administrable constitue une bonne option pour un réseau domestique. En plus de votre ordinateur portable, vous pourrez connecter votre smart TV, une imprimante, une console de jeu et un serveur NAS par exemple. En revanche, son usage n’est pas adapté pour annexer le réseau complexe des entreprises.

Switch Ethernet gérable ou modifiable

En plus de pouvoir accomplir les tâches d’un switch non gérable, un commutateur modifiable peut vous connecter via une interface utilisateur ou une application Web pour modifier un certain nombre de paramètres et activer des fonctionnalités. Il vous fournira aussi la capacité de prioriser et surveiller le trafic sur votre réseau informatique. C’est un switch Ethernet modifiable qui aidera à détecter une attaque DoS par exemple.

Cela dit, ce type de commutateur a tendance à être plus cher. C’est le cas du switch Netgear Nighthawk S8000 gérable à 70 € et du GS908 non gérable de la même marque à environ 40 €.

Le nombre et le type de ports

switch Ethernet

L’un meilleur moyen de choisir un switch Ethernet est de connaître vos besoins en matière d’utilisation d’appareils.

Le nombre de ports

Assurez-vous de sélectionner un commutateur avec suffisamment de ports Ethernet Gigabit (10/100/1000 Mb/s) pour les périphériques que vous souhaitez connecter à votre réseau. La plupart des switchs domestiques ont cinq ou huit ports. Un switch à 8 ports est préféré par les gamers qui doivent connecter plus d’un ordinateur, une console de jeu et d’autres accessoires affiliés.

Lire aussi : Les meilleures marques d’enceinte Bluetooth.

Si vous pensez ajouter d’autres appareils à l’avenir, choisissez un commutateur qui permettra à votre réseau de croître. La plupart des entreprises ont besoin d’un commutateur Gigabit de 16 ports.

Le type de ports

Dans le cadre de l’établissement d’un réseau plus complexe par exemple où vous prévoyez de connecter plusieurs switchs, il est important de rechercher des modèles avec ports de liaison montante SPF ou Mini-GBIC en utilisant le câblage à fibre optique.

Il serait aussi sage de préférer des câbles de connexion auto-MDI/MDI-X plus modernes qui détecteront instantanément l’appareil auquel ils sont connectés et modifieront les normes en conséquence.